Alors que nos cas de Covid reviennent de plein fouet, les applications et sites de rencontre participent a la promotion d’la vaccination, devenant un atout seduction…

Alors que nos cas de Covid reviennent de plein fouet, les applications et sites de rencontre participent a la promotion d’la vaccination, devenant un atout seduction…

L’amour post-Covid

Le Covid traine avec lui le lot de restrictions : distances sociales, confinements, masques, couvre-feux. Rien ne simplifie les nouvelles rencontres, encore plus di?s qu’il est question d’amour. Depuis le premier confinement, en mars 2020, les applications de rencontre comme Meetic, Tinder, OkCupid ou Happn, ont amenage https://besthookupwebsites.org/fr/bbwcupid-review/ leurs plateformes pour permettre aux celibataires de se approcher, surtout en agrandissant le perimetre du « freemium » (on a acces a plus de fonctionnalites, comme l’envoi de charmes, sans payer !) Mais egalement, de nouvelles experiences de dialogue ainsi que rencontres virtuelles, avec un elargissement une zone de recherches, ont ete instaure.

Ces specialistes d’une rencontre 2.0 ont integre Le concept d’une videoconference. Les membres pourront ainsi interagir et se voir (en pixels et gresillements) tout en respectant et en s’adaptant au contexte sanitaire. En mars dernier, Meetic faisait le point i  propos des intentions des celibataires en terme de relation, apres une annee de pandemie. Ils paraissent 65% a affirmer vouloir une relation de confiance, contre 51% avant la pandemie.

La crise sanitaire aurait-elle modifie les ambitions amoureuses des celibataires ? Cecile Gueret, psychopraticienne specialisee dans la rencontre amoureuse, explique : » Apres un an de tout distanciel ainsi que repli chacun chez soi, le manque d’interactions sociales s’fait durement sentir chez les celibataires qui parlent d’un grand sentiment d’isolement et d’une solitude Sans compter que en plus pesante.Seguir leyendo